Un jour la fourmi Elé a fait un atelier macaron à l'atelier Toques et Marmitons à Versailles. Michalak, l'a dit hier dans son gâteau de mes rêves, "le macaron c'est une science". Il fallait donc bien ça pour vaincre le mythe du macaron! S'attaquer à la réalisation d'un macaron c'est comme grimper l'Everest! Une recette, donc qu'il fallait démystifier avec l'aide de Vanessa, pâtissière en chef de Toques et Marmitons. 

2 autres accolytes pour partager cette première "ascension" du macaron : parfums framboise et chocolat (hummm!)

duo-macaron-toques

 

marcaron-choco

 Tout au long de la réalisation, Vanessa nous a prodigué un tas de conseils qui s'avereront très utiles quand nous serons seules dans notre cuisine face à notre four, nos blancs d'oeufs!! 
A se rappeler donc

- ne pas prendre des oeufs trop frais (ne pas attendre les poussins non plus!)
- séparer les blancs des jaunes la veille de la préparation c'est mieux
- avoir des blancs d'oeufs à température le jour de la préparation
- penser  mixer la poudre d'amande avec le sucre glace pour avoir un mélange plus fin et bien homogène qui ne fasse pas de petits grains sur nos macarons...(c'est de la haute voltige, je vous l'avais dit!! on fait du macaron top, pas du p'tit macaron d'amateur, là!)
- penser aussi à les laisser "croûter" pendant 20mn avant la cuissson
- ne pas ouvrir le four pendant la cuisson, sinon gare à vous!
- et quoi d'autres, encore, à oui!! le plus dur est d'attendre 24H pour les déguster, ils n'en seront que meilleurs...  

Sur ce dernier conseil, à la fourmilière tout le monde a été très sage! nous avons goûté un macaron le jour même (ben quand même!) et ensuite nous avons patienté jusqu'au lendemain soir pour le reste et là, révélation. C'est super. Ces macarons sont délicieux, une texture extra : légèrement croustillant dedans, moelleux dedans mais pas collants non plus... 

Bref, à refaire c'est sûr....car c'est excellent et puis ils sont partis si vite ceux là!!

macaron2-rose-et-choco