Il y a fort fort longtemps, dans la famille de la fourmi Elé, planait parfois le dimanche dans la maison, la bonne odeur d'un cari qui migeotait, avec le parfum de noix de coco et de curry.

La relève est assurée depuis longtemps et c'est aussi chez la fourmi que ça sent bon. Héritée de sa maman, qui l'avait héritée de son joli papa qui lui même l'avait du l'hérité de sa maman du temps où il vivait Madagascar.

Voici donc la recette du cari de grand père fourmi. Archi simple et très bon pour qui aime les plats un peu exotique...

duo-cari

Liste des courses!

- Un roti de porc
- un sachet de noix de coco rapée ou mieux de la noix de coco fraîche (si vous êtes assez courageux pour passer par la case "scie" pour ouvrir cette noix de coco).
- de la poudre de curry: pour la quantité c'est vraiment selon votre goût et du curry lui même.  Tester, goûter et ajouter au fur et à mesure
- Un peu de piment en poudre (selon les goûts aussi) .
- 4 belles tomates
- 1 cube de bouillon
- sel et poivre

Détaillez le roti de porc en cubes
Mettez un peu d'huile de tournesol au fond d'une belle cocotte. Faites y dorer les morceaux de roti.
Une fois dorés, ajoutez les tomates coupées en gros dés
Salez, poivrez
Ajoutez le sachet de noix de coco (ou la noix de coco fraîche si vous avez eu le courage de vous battre avec la noix de coco. La Fourmi, pour sa sécurité personnelle a retirer de sa cuisine des outils qui pouvaient s'avérer trop dangereux!)
Ajoutez le curry et le piment (selon votre goût)
Versez le bouillon (un cube or avec 120ml d'eau).
Tournez pour mélanger tous les ingrédients.
Couvrez et laissez mijoter une bonne 1/2 heure.
Tournez de temps en temps et rajoutez un peu d'eau si nécessaire. Hum ça sent déjà bon!

Encore mieux : Préparez ce plat la veille pour le lendemain, cela n'en sera que meilleur!

Gratification supplémentaire, les minis fourmis trouvent ça "excellent"...!